07.81.16.47.45 (9h-19h)

Fauteuils

Une large gamme de fauteuils : confortables, colorés, design, contemporains, tendances, scandinaves, vintages. Vous trouverez forcément votre bonheur.



En complément de votre canapé dans un salon ou seul dans une bibliothèque, le fauteuil ne peut manquer dans votre maison ! Nous vous proposons sur notre site des fauteuils dans différents styles, tous adaptés à tous les intérieurs. Canapés fauteuils, rocking chair, fauteuil lounge, fauteuil design, fauteuil en tissu ... associés à des tables basses, ils feront sensation dans votre intérieur. Design, confortables et originaux, ils feront sensation dans les pièces de votre appartement ! 

 

Élément incontournable d’une maison, le fauteuil est un des éléments les plus représentatifs de votre salon. Vous le voyez et l’utilisez chaque jour, mais vous êtes-vous déjà questionné sur son histoire ? 

Nous vous proposons un petit tour d’horizon ! Premièrement utilisé pour marquer la différence de pouvoir à la cour, le fauteuil est alors réservé au roi. Aujourd’hui largement démocratisé, il est présent dans chaque maison, bien qu’il puisse être composé de matières de différentes qualités.

Techneb vous propose un large choix de fauteuils, qui par leur grande diversité, conviendront à vos attentes : que vous cherchiez le rapport qualité prix le plus avantageux ou le haut de gamme, look chic ou rétro, nos assises sauront vous séduire !

 

 

Histoire de son ancêtre le siège, de Toutankhamon à Louis XIV

 

Le siège ne date pas d’hier, et les plus anciens sièges ont été retrouvés dans les tombes Egyptiennes. Dossier à angle droit, muni d’accotoirs et pliant en X, le trône de cérémonie de Toutankhamon est un des plus beaux exemples de raffinement.  Déjà alors, les sièges participent à la symbolique du pouvoir et le trône rappel la hiérarchie, bien que ceux-ci fussent alors fort inconfortables. Mis à part ce luxe, le siège le plus répandu dans l’antiquité, grâce à sa facilité de déplacement, est le tabouret en X.
Le trône de Dagobert (son « faudesteuil ») est un croisement entre le trône et ce type de tabouret. C’est le plus ancien siège français qui nous soit parvenu.

En Grèce Antique, le klismos prend forme. Dossier arrondi et plus adapté au corps humain, il est plus confortable. Des coussins et des peaux d’animaux y sont parfois ajoutés. Réutilisé au XIXème siècle après les découvertes archéologiques et poussé par la mode du classicisme, cette chaise est alors la première réellement traitée dans un souci ergonomique, et présente véritablement un aspect moderne.
Jusqu’à la fin du Moyen Âge, pas de changement majeur : le trône, le tabouret en X pliant et le banc seront quasiment les seuls sièges utilisés. Le seul changement réside dans les dossiers raides abandonnés au profit des courbes, rendus possible par la diversification des matériaux.

 

 

Apparition du fauteuil

 

En 1636, le terme « fauteuil » apparaît pour désigner la « chaise à bras ». La vie familiale se développe avec la montée de la classe moyenne, et le fauteuil devient un meuble d’intérieur plaisant pour la conversation. À la cour néanmoins, le choix des sièges suit un ordre hiérarchique : le fauteuil est réservé au roi et aux hôtes de marques, la chaise ou le tabouret rehaussé aux princes du sang,  le tabouret aux princesses de haut rang et aux ducs et paires, et le carreau aux courtisanes.

 


Son évolution

 

Toujours plus de confort ! À la Renaissance (XVIIIème siècle) va commencer une conception de la chaise qui prend en compte la morphologie. La structure ne changera pas, mais on modifiera tout ce qui la compose : plus de courbures, naissance de la sculpture ornementale, et le noyer remplace le chêne, jusque-là bois de référence du mobilier. Auparavant déjà présent par l’intermédiaire des coussins, le tissu, rembourré de crin, commence à enrober le siège.

 

 

Les éléments qui le composent

 

Les éléments qui composent le fauteuil varient selon le type de fauteuil. Certains éléments sont toujours présents, comme le dossier, l’assise et les pieds, mais selon le style, leur position peut varier. C’est le cas par exemple du dossier qui, dans le mobilier Louis XIII est haut et reversé vers l’arrière, tandis qu’il est très incliné et plus bas dans le mobilier Louis XIV. 

 

Mais d’autres éléments, moins indispensables, peuvent être retirés, ou rajoutés, selon le style. L’accotoir par exemple, qui devra céder à la mode vestimentaire ! Sous le temps de la Régence, les robes à paniers deviennent à la mode, et les accotoirs sont retirés pour leur faire place ! 


C’est également le cas de l’entretoise : En H sous Louis XIII, en X sous Louis XIV, et totalement disparu sous la Régence.

 

 

Processus de fabrication

 

Le fauteuil est généralement l’œuvre du tapissier garnisseur. Il en existe également des copies industrielles, utilisant des mousses synthétiques comme garniture (et non du crin et des ressorts comme les fauteuils traditionnels).


Voici un exemple de processus de fabrication pour un fauteuil en cuir :


La première étape est la structure : On constitue la carcasse. Vient ensuite la pose des ressorts sur l’assise et des sangles élastiques sur le dossier. La carcasse est par la suite recouverte de mousse, puis vient la pose du cuir mouillé (afin de l’assouplir).

 

 

Avec quoi fait-on un fauteuil ?

 

Il existe aujourd’hui un nombre assez large de matériaux utilisés dans la création de fauteuil, et plusieurs techniques d’exploitation de ces matériaux. Le tissu, le cuir, les microfibres et les matières naturelles restent les matériaux les plus utilisés.


Le tissu possède une grande variété de motifs et de coloris. Il est en outre doux au toucher. Il est conseillé de prendre un tissu anti tâches, afin que le fauteuil dure plus longtemps. 

Le cuir donne de l’allure à une pièce et est particulièrement confortable en plus d’être doux au toucher. Il résiste bien aux tâches et vieillit très bien. Néanmoins, ses inconvénients majeurs sont d’être plus fragiles que les autres matières, et de conserver la chaleur en été, et la fraîcheur en hiver.


La microfibre est une fibre textile très résistante, étanche, particulièrement esthétique et peu salissante. Possédant un aspect soyeux, ce revêtement présente un confort optimal. Ce tissu a d’abord été utilisé pour… Les vêtements de sport !

 

 

Qui fabrique le fauteuil ? 

 

Le fauteuil est généralement conçu par un tapissier garnisseur. Comme son nom l’indique, cet artisan garnit tous les types de carcasses et réalise des garnitures à pelotes, piquées ou capitonnées. Pour faire cela, il utilise des pelotes en crin, ou des méthodes modernes à base de mousse synthétique. 


Il doit respecter le style du siège, c’est-à-dire prendre en compte l’époque de chaque siège. Chaque époque a sa propre forme de pelote et son propre type de recouvrement. Cela vaut également pour la qualité des tissus et leurs motifs.
Certains garnisseurs sont spécialisés dans le garnissage de voiture automobile.

 

 

Entretenir son fauteuil

 

Le fauteuil est un des atouts majeurs d’un salon, et il est important de penser à l’entretenir régulièrement. Un fauteuil poussiéreux ou sale suffit à donner une mauvaise image de l’ensemble de la pièce. L’entretien change évidemment en fonction de la matière : 


Pour le cuir : un coup d’éponge hebdomadaire suffira pour le nettoyer de sa poussière,

Pour le tissu : aspirer les poussières de manière hebdomadaire également, et en cas d’allergie aux acariens, nettoyer deux fois par an avec du shampoing et de l’eau,

Pour le polyester/ polyurethane : laver deux fois par an au savon de Marseille ou avec un lait d’entretien

 

 

Les différents styles : une histoire royale

 

La monarchie est peut être terminée en France, mais elle s’invite toujours dans notre vocabulaire !

 

Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, tous ces monarques portent un mobilier à leur nom ! Comment ? Non ce n’est pas un hommage à leur personne, il s’agit en vérité du nom que l’on a baptisé le mobilier à la mode de leur temps. Il ne s’agit donc que de nom de périodes, et certains mobiliers sont nommés « directoire » ou  « restauration », selon le régime du pays.

 

La mode évoluait déjà très rapidement, et on constate des différences notables entre chacune de ces époques ! Par exemple le fauteuil Louis XIII a un dossier bas pour le travail ou les repas, tandis que le Louis XIV possède un dossier plus haut et relevé vers l’arrière. 


Sous Louis XV, le fauteuil cabriolet apparaît. Crée en 1740, il s’agit du premier fauteuil dont le dossier s’incurve afin d’épouser la forme du dos, à l’instar du siège de la voiture de laquelle son nom est tiré. Ces épousailles ont d’ailleurs déplu fortement aux membres de l’Académie Française qui trouvent indécent un tel fauteuil dans un tel lieu.


En 1776, sous Louis XVI, est créé un nouveau fauteuil pour le comte d’Artois qui a une particularité qui connaîtra un grand succès et qui sera reprit ensuite : Le dossier est cintré à médaillon.


Chaque époque donc a ses innovations : sous le directoire, les fleurs de lys, symbole de la monarchie, sont remplacés par la lance ou le bonnet phrygien. Sous l’Empire, les décors égyptiens se développent et les aigles prennent place et sous la restauration, la fleur de lys revient se substituer aux aigles, et le fauteuil en gondole apparaît… Enfin la période Napoleon III connaît une explosion en termes de création de siège.

 

Bien que ces styles ne soient pas directement liés aux personnages dont ils portent le nom, il faut bien admettre que cela présente un certain charme.


Après le style Napoleon III, vient aux alentours du XXème un changement important pour le fauteuil : l’ère industrielle.

Les modes de vies changent, les échanges entre pays se font de plus en plus fréquents, et un style international apparaît : l’Art Nouveau. Ce mouvement favorisera les ondulations et les formes sinueuses, qui seront supprimées sous le dernier style conséquent du 20ème siècle, l’art Déco. Les créateurs s’orientent alors vers des lignes plus pures et sobres, et l’Art Déco verra de grands artistes s’intéresser au meuble, tel que Le Corbusier ou encore Raoul Duffy.

 

 

Le fauteuil à la cour : Réservé exclusivement au roi !

 

Gare à celui qui, à la cours, oserait s’assoir sur un fauteuil ! Alors on parlerait de lèse-majesté, et dieu sait ce qui pourrait arriver à cette personne.

 

Tout est légiféré, et seul le roi et les personnages illustres ont un fauteuil. Pour donner un ordre d’idée de l’importance des sièges à la cours, les ducs et pairs et hauts fonctionnaires s’asseyaient sur des carreaux (coussins plats et carrés posés sur le sol). La chaise est réservée aux princes du sang, et le tabouret aux princesses de hauts rangs.

 

 

Les drôles de nom des fauteuils !

 

On peut s’interroger sur certains noms étranges, car qui y a t il de commun entre un fauteuil et le célèbre philosophe Voltaire, alors que l’appellation n’est pas contemporaine ?

 

En vérité  ce nom doit le jour à une représentation iconographique de Voltaire assis sur un fauteuil.


Il en va de même pour le Chesterfield. Le compte de Chestefield, sur son lit de mort, ordonna que l’on donne à son ami qui venait lui rendre visite un fauteuil. L’ordre est mal comprit, et l’on insiste pour que le dit ami l’emporte chez lui. Il n’en fallut pas plus pour que cette scène plaisante donne ce nom à ce fauteuil.

 

 

Le fauteuil de bureau : un symbole de pouvoir ?

 

Le fauteuil a un rôle de position hiérarchique. Le trône en est un exemple, et, dans l’imagination collective, on imagine difficilement un grand poste sans grand fauteuil, ni un poste à faible responsabilité sans fauteuil basique, voir pas de fauteuil.


En effet, le fauteuil a eu un rôle hiérarchique bien avant d’être conçu pour le confort. La preuve en est des fauteuils des rois d’antan, très peu confortable mais déjà imposant, faits pour instaurer un ordre. Les premiers trônes confortables viendront sous Louis XIV. Aujourd’hui alors même que la monarchie est abolie dans la plupart des pays, le fauteuil garde son rôle hiérarchique et symbolique.

 

Voici quelques exemples de fauteuils appartenant aux grands du monde actuel :

 

Le président du Gabon a la chance de s’asseoir sur un fauteuil richement décoré, proche du trône. Le fauteuil, qui porte les initiales RG (République Gabonaise) est, en plus d’être confortable, très symbolique au Gabon.

 

Le président de la Russie Vladimir Poutine possède un fauteuil avec des essences de bois précieuses.


Lors de l’investiture du président des États-Unis, le président s’approprie le bureau ovale, et choisit un fauteuil, parmi quatre choix, disposant tous de roulettes et accoudoirs. L’un est en cuir épais noir avec un haut dossier et un repose tête, un autre en cuir marron avec une structure en bois massif, un en cuir rouge avec le haut du dossier prenant la forme de moustache, et le dernier en cuir fauve (qui est celui sur lequel le président Barack Obama était assis).Il dispose en outre d’un autre fauteuil portant son nom et la date de son investiture.

 

Madame Merkel semble pour elle préféré la simplicité : elle a opté pour un siège de bureau à roulette et de couleur noir plutôt commun, réglable et pratique.


Pour ce qui est du fauteuil de bureau de l’Élysée, il s’agit d’un fauteuil en hêtre style Louis XIV.

 

 

Scientifiques et littéraires

 

Si les élites se permettent généralement de posséder de grands et beaux fauteuils, il est intéressant de noter que les scientifiques sont généralement bien plus modeste. Preuve en est d’Albert Einstein, un des plus célèbre scientifiques de notre temps, qui s’asseyait pour ses recherches dans un fauteuil on ne peut plus classique, possédant un bois foncé, un dossier rembourré, et recouvert d’un tissu de velours à motif.
C’est un fauteuil tout aussi simple, quoique décoré, qui lui servait lors de l’écriture de ses poèmes.

 

Il en va de même pour Marie Curie, célèbre pour ses deux Prix Nobel, qui travaillait sur une chaise de cuisine très simple en bois massif possédant une assise de paille. Cette chaise était alors si commune qu’elle était présente dans toutes les cuisines ! 

 

Il est possible de visiter la maison de Victor Hugo, et bien que les objets aient été dispersés après son exil, on peut voir les chaises du célèbre poète, qui sont assez simples, mais décorés.

 

 

Les fauteuils roulants

 

Les fauteuils roulants sont, dans l’imaginaire collectif, assez récents. Ils datent pourtant du VIe siècle !

 

Les premiers meubles à roulettes datent du Vie siècle, mais ils étaient destinés aux enfants.

 

Un fauteuil roulant a été spécialement conçu pour Philippe II d’Espagne, et figure sur un croquis.

 

Un horloger allemand paralysé inventa en 1665 un fauteuil disposant de trois roues, et d’une manivelle sur la roue avant.

 

Il existe actuellement un grand nombre de fauteuil roulants (450 modèles), s’adaptant à des besoins très divers.

 

La chaise roulante moderne fut conçue par Flemming Moller, qui déposa un brevet en 2005.

 

On ne peut aborder les chaises roulantes sans parler du modèle conçu en partie par le célèbre physicien Stephane Hawking, en collaboration avec Intel. Ce fauteuil, nommé « Connected Wheelchair » est directement connecté à Internet, sait se diriger tout seul, trouver des endroits accessible au handicap, peut mesurer en temps réel les constantes médicales de l’utilisateur, et les transmettre au médecin en cas d’urgence ! Il permet en outre d’évaluer le meilleur chemin pour arriver à destination grâce à la connexion internet et à la géolocalisation. Ce fauteuil, dont la sortie fit assez peu de bruit, car alors Apple aliénait l’attention des médias avec la sortie de sa montre, est totalement révolutionnaire, et le fruit de dix ans de recherche !

 

 

Les fauteuils qui ont marqué l'histoire


Un fauteuil avec un ours empaillé. Cela semble fou, mais ce fut bien réel. Crée par le chasseur Seth Kinman, toute la structure repose sur la peau de l’animal. Cet ouvrage était un cadeau au président Andrew Johnson.


Le fauteuil sur lequel pose Abraham Lincoln, est clouté et d’inspiration Louis XV, fait parti des fauteuils « basiques » mais qui par la grandeur de leur possesseur, furent connus.


Le fauteuil à bascule du président Kennedy, souffrant de douleurs de dos, fait également parti de ceux-là. Il fut vendu pour 87 500 $ en 2013.


En voici un qui fera plaisir au lecteur chauvin : le fauteuil du Général De Gaulle ! Son bureau situé au 5 rue de Solférino à Paris, est classé monument historique. Il n'a pas subi de grands changements et deux fauteuils en cuir de type club, dans lesquels le fameux écrivain et aventurier André Malraux s’asseyaient sont toujours installés.

 

 

De l’exclusivité au roi à l’omniprésence !

 

Le fauteuil a effectivement une drôle d’histoire. Initialement symbole de pouvoir, bien que très inconfortable, il subit beaucoup de transformations tant sur les formes que sur les matières. Il devint un objet on ne peut plus commun, bien que la qualité de celui-ci varie et qu’il soit généralement un symbole de pouvoir ! 

 

Il a su se rendre indispensable dans beaucoup de lieux très divers, que ce soit au cinéma, une salle d’attente...


La place qu’il occupe dans certains endroits est essentielle, et il en dit généralement long sur l’endroit où il est placé. On peut aisément comprendre d'un seul coup d'oeil l'importance des lieux où l'on se trouve grâce aux fauteuils richement ornés.

 

Néanmoins, l’endroit où le fauteuil a le plus de signification est probablement  le monde de l’entreprise. Il y occupe un rôle assez important, d’une part ayant un rôle de symbole de pouvoir pour le dirigeant, et d’autre part une indication importante sur les conditions de travail des employés.

 

 

 



Fauteuils :

Fauteuils

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Coussin de fauteuil BRUNO en tissu (gris clair) - Ce coussin est en tissu - Traitement anti UV et anti-moisissures - Dimensions : 88 x 50 x 3 cm / Epaisseur : 3 cm - Non déhoussable - Couleur gris clair Produit...

    85,00 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil en rotin naturel OLIVIER style vintage - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 80 x 58 x 78 cm - Hauteur d'assise : 36 cm ...

    195,07 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Coussin de fauteuil OLIVIER en tissu (gris clair) - Ce coussin est en tissu - Traitement anti UV et anti-moisissures - Dimensions : 100 x 50 x 3 cm / Epaisseur : 3 cm - Non déhoussable - Couleur gris clair Produit...

    94,99 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil enfant en rotin naturel DIDIER style vintage - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 40 x 45 x 55 cm - Hauteur d'assise : 32 cm ...

    105,25 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil en rotin naturel BRIGITTE style vintage - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 79 x 70 x 81 cm - Hauteur d'assise : 43 cm ...

    195,25 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Coussin de fauteuil BRIGITTE en tissu (gris clair) - Ce coussin est en tissu - Traitement anti UV et anti-moisissures - Dimensions : 98 x 50 x 3 cm / Epaisseur : 3 cm - Non déhoussable - Couleur gris clair Produit...

    94,99 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil en rotin naturel COQUILLE XXL style vintage avec coussin - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 92 x 100 x 92 cm - Hauteur d'assise : 42 cm

    516,69 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil en rotin MEXICO style vintage avec coussin - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 80 x 100 x 90 cm - Hauteur d'assise : 43 cm ...

    516,69 €

  • Delai d'environ 5 à 7 Jours

    Détails du produit : Fauteuil en rotin EMMANUELLE style vintage - Ce fauteuil est en rotin - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Longueur / Largeur / Hauteur : 70 x 110 x 154 cm - Hauteur d'assise : 42 cm ...

    835,60 €

  • Date de livraison estimee: 05 Nov 2019

    Détails du produit : Table basse, bout de canapé DIABOLO en rotin (Ø 50 cm) (noir) - Cette table basse ou bout de canapé est en rotin pour les pieds et en MDF pour le plateau - Style vintage et exotique - Convient à tout type d'intérieur - Couleur des pieds : naturelle / Couleur du plateau : noir

    145,00 €

Découvrez nos mises en scènes

Explorez nos univers maison: Survolez les icônes produits de l'univers Meuble Design Décoration Maison pour retrouver les produits mis en scène dans nos ambiances :
Découvrez les produits
de cette scène